À chacun ses outils

On a cru pendant longtemps que seuls les humains pouvaient fabriquer et utiliser les outils. Aujourd’hui, nous savons qu’au moins une douzaine d’espèces font de même.

Le chimpanzé

Les chimpanzés utilisent des brins d’herbe pour faire sortir les termites de trous étroits et s’arment de bâtons et de pierres contre les léopards., ou lorsqu’ils s’affrontent entre eux.

On a également pu voir des chimpanzés jouer seuls avec des galets ou des bâtons comme s’ils s’agissaient de poupées, les épouillant et les câlinant comme des bébés.

La corneille

CorneilleLa corneille corbine utilise des miettes de pains comme appât pour attraper des poissons, et au Japon, les corneilles ont appris à lâcher des noix sur la chaussée pour que les les voitures les ouvrent pour elles en roulant dessus.

Les oiseaux attendent au passage piéton que les feux passent au rouge pour récupérer leurs noix en toute sécurité.

Le dauphin

Même s’ils n’ont ni pieds ni mains pour attraper des objets, les dauphins utilisent des outils pour chasser.

Certains d’entre eux ont appris à récolter des éponges coniques qu’ils utilisent comme coussinets de protection pour leur nez délicat lorsqu’ils cherchent du poisson dans les coraux ou dans le sable au fond de l’océan.

La pieuvre veinée

Dans les laboratoires, les pieuvres parviennent à sortir de labyrinthes et à défaire le couverte de pots en verre.
Dans la nature, la pieuvre veinée ramasse des débris comme des coquillages et les utilise pour se confectionner une sorte de carapace portable. Il s’agit du seul invertébré connu pour son utilisation d’outils.

L’éléphant

Le cerveau des éléphants est identique au nôtre en termes de structure et de complexité.

Ils couvrent de petits points d’eau avec des bouts d’écorce pour éviter que l’eau ne s’évapore.
Les femelles proches du terme de leur grossesse parcourent des kilomètres pour trouver de la bourrache qui libère un substance déclenchant l’accouchement.