Extrême longévité

Vous trouvez que les records de longévité de l’être humain sont incroyables ? Vous n’avez encore rien vu !

La durée de la vie humaine n’a eu de cesse de s’allonger au cours du siècle dernier : atteindre les 70 ans n’est plus un repère. Mais si nous vivons plus longtemps que la plupart des des créatures qui nous entourent, telles que les chats, les chiens et le bétail, nous sommes loin derrière les tortues géantes : la plus âgée nommée Adwaitya, mourut dans un zoo en Inde à l’âge de 225 ans. C’est le plus vieil animal terrestre jamais recensé.

Old Tjikko

Aussi impressionnant que cela puisse paraître, cela n’est rien si on le compare à la longévité des arbres, lesquels peuvent vivre plusieurs milliers d’années. Le plus vieil organisme vivant de la planète est un épicé dit  » de Norvège » qui pousse en Suède ; il s’y trouve depuis 9950 ans. Il fut découvert par un scientifique qui le nomma Old Tjikko, du nom de son chien récemment décédé.

Pour un arbre de cet âge, Old Tjikko n’offre pas un spectacle tellement extraordinaire. Il ne mesure que 5 mètres de haut et reste peu impressionnant comparé aux séquoias géants de Californie ou même aux vieux chênes de Grande-Bretagne.

Ce qui rend  Old Tjikko si spécial est caché sous terre : il s’agit de son système racinaire. La datation au radiocarbone a révélé que les racines les plus anciennes d’Old Tjikko avaient 9950 ans. L’épicéa de Norvège est clonal, le même arbre peut donc créer des copies de lui-même, ce qu’Old Tjikko a fait à trois reprises ; les clones de ses racines ont aussi pu être datés au radiocarbone à  9000, 55600 et 375 ans.

Ajouter votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.